Actualités territoriales

28 mai 2022 Jean-Pierre REINACH honoré à Velles, 80 ans après

Posté par

“Il y a 80 ans, dans la nuit du 29 au 30 mai 1942, un homme est largué au-dessus de Velles. Au petit matin, celui-ci est retrouvé mort près de son parachute ouvert, a proximité de la ferme du Guignier. Une mort certainement due à un largage à trop basse altitude et à une mauvaise réception au sol, une lourde valise étant attachée au parachute“.

Jean-Pierre REINACH, en 1942

Jocelyne BRICE-REINACH, sa fille,

                        et le Maire de VELLES, Pascal CHAMBON                                   

Article publié dans La Nouvelle République, 31 mai 2022

“Son identité s’étant révélée fausse, ce n’est qu’en 1945 que sa véritable identité fut établie.

Jean-Pierre REINACH était parti de Londres pour une importante mission spéciale du BCRA, Bureau Central de Renseignement et d’Action de la France Libre, et devait, après son parachutage dans le Berry, rejoindre l’Algérie, pour y préparer un futur débarquement  (cf les articles de la NR du 24 et du 31 mai 2022)“.
L’Atelier histoire de Velles a entrepris des recherches et enregistré des témoignages sur cet événement méconnu. Christian Tessier, président de l’association des Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation du Puy-de-Dôme, a effectué des recherches sur “Ce parachutiste de Velles inconnu“, titre du livre qu’il a écrit, sur la base de documents fournis par l’Atelier histoire, la famille BRICE-REINACH, et la famille Balsan – Robert BALSAN, maire de VELLES de 1904 à 1944, ayant tenu des propos regrettables sur ce parachutiste et sur sa mission.

Pour rendre hommage à cet homme, 80 ans après son décès en terre Velloise, l’Atelier Histoire de Velles, le Souvenir français de Velles, Mosnay et Arthon ainsi que la municipalité Velloise ont décidé d’une cérémonie, samedi 28 mai. Dès 14 h 30. Christian Tessier est venu relater avec précision l’histoire, du départ de Londres à l’inhumation à Velles, et le but de cette mission. Les membres des familles BRICE-REINACH et BALSAN étaient présents et émus.
Enfin, place de Verdun, en présence de 150 personnes, porte-drapeaux, représentants militaires, élus et associations, une plaque commémorative a été dévoilée, avec dépôt de gerbes“.

Cérémonie en l’honneur de JeanPierre REINACH (Video Atelier d’histoire de VELLES)

en présence d’autorités militaires, d’élus locaux et de nombreux habitants de VELLES et au delà.

Puis Christian TESSIER, historien, présente devant un large public les résultats de ses recherches sur le “Parachutiste de VELLES“, qui doivent beaucoup à l’Atelier Histoire de VELLES, dirigé par Gilles GUILLAUME, et donne la parole à des représentants des familles REINACH, BRICE et BALSAN.

“L’histoire du “Parachutiste de VELLES“ (Video Atelier Histoire de VELLES

Le public est ensuite invité à visiter les panneaux de l’exposition réalisée par l’équipe des historiens de VELLES

 

3 septembre 2021 Visite de la Ministre Florence PARLY du site Marck & Balsan à Montierchaume

Posté par

Chez Marck & Balsan à Montierchaume, Florence Parly salue “une entreprise très importante pour l’armée”

“La ministre des armées, Florence Parly, a visité ce vendredi le site Marck & Balsan à Montierchaume. Une façon de souligner le lien important qui unit l’armée française à cette usine qui fabrique des uniformes militaires.“
 
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/chez-marck-balsan-a-montierchaume-florence-parly-salue-une-entreprise-tres-importante-pour-l-armee-1630691846
 

Visite de l’entreprise MARCK et BALSAN par la Ministre des Armées-Article France Bleu du 3/9/2021

3/9/21, L’Echo du BERRY, Frédéric Merle
 
“La ministre des Armées visitera aujourd’hui en début d’après midi l’usine de confection Balsan implantée sur la zone de la Malterie à Montierchaume, près de Châteauroux. Composante depuis 2012 du groupe Marck & Balsan, cet atelier a l’armée française pour principal client. Il est spécialisé dans la confection d’uniformes, en particulier de grandes tenues de cérémonie fabriquées sur mesure. Le groupe, qui possède six usines en France, souhaite se relancer dans le prêt-à-porter made in France et envisage la création d’une chaîne de production dédiée à Montierchaume“.
 
https://www.echoduberry.fr/2021/09/03/florence-parly-en-visite-dans-lindre/
 

3//9/21,  France Bleu Berry,, ,

 Marck & Balsan veut étoffer son usine de Montierchaume avec du prêt-à-porter “made in France”, 

“L’exemple trône à l’entrée des ateliers : une machine de découpe du tissu, dernier cri. Pour en financer une troisième sur ce site, le groupe doit investir 250 000 euros. Pour les obtenir, Marck & Balsan a fait une demande de subvention dans le cadre du plan France Relance. Et pour appuyer le projet auprès du ministère des Finances, Laurent Marck peut compter sur le préfet de l’Indre Thierry Bonnier, invité à visiter les locaux de l’entreprise“.

 

NR du 6Juin 2021 : Ouverture du Centre aquatique BALSAN’éo

Posté par

Le Centre Aquatique BALSAN’éo voit le jour après trois ans de travaux. Avant de sortir de terre, le dépassement de son coût a provoqué des remous au sein de la communauté Castelroussine. Sa construction budgétée à 19 M € faisait parie des arguments de campagne de Jean-François MAYET aux Municipales de 2001, mais n’a pu se réaliser sous ses mandats, faute du financement nécessaire

Gil AVEROUS nouvellement élu reprend le projet à son compte et en confie la Maîtrise d’ouvrage à Michel GÉORJON, Maire-adjoint chargé des projets structurants. A la suite d’une consultation publique sur l’implantation du Centre, c’est le site de l’ancienne Manufacture BALSAN, en coeur de ville, qui est choisi, de préférence à celui de la Margotière.Il sera confié à deux jeunes Architectes, Salwa et Selma MIKOU, et prendra officiellement le nom de Balsan’éo. Mais à la suite de l’extension du projet initial, dont l’ajout d’un bassin extérieur de 50 mètres et d’une salle polyvalente, le budget du projet, initialement de 18,5 M€, va atteindre 46,84 M€. Gil AVEROUS justifiera ce dépassement par son “attractivité pour le territoire et les importantes retombées économiques“ qu’il offrira.

NR 3 juin 2021 Clinique St François sur le site Balsan en 2025

Posté par

Clinique St François-site Balsan-2025
Le projet de déménagement de la Clinique Saint-François sur une aile du site BALSAN se précise, pour 2025, d’après son Directeur, Alain CARRIÉ. Son coût est estimé à ce jour à 43,3 M€. Il comprend la création d’une résidence. L’appel d’offre a été remporté par le groupe immobilier ADIM.

 

21 Mai 2021 Visite de Châteauroux “A toute berzingue”

Posté par

 

L’histoire de Châteauroux… A Toute Berzingue ! Par Lorànt Deutsch.

La visite, ou plutôt la course, commence par la nécropole paléochrétienne de Déols, dans l’Eglise Saint Etienne de Déols, où se trouve le sarcophage sculpté de Léocade, proconsul de l’époque.

Ebbes le Noble, seigneur de Déols, fait construire au Xème siècle, l’Abbaye Notre Dame de Déols, puis pour protéger la ville contre les barbares, il organise sa défense sur la rive droite de l’Indre, où son fils Raoul édifiera en 1112 le Château Raoul, qui donnera son nom à la ville de Châteauroux.

L’atout de la ville ? C’est sa situation au centre de la France, lieu de passage, entre autres, des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. Guillaume de Chauvigny, au retour de croisade à Jérusalem, y fera construire le Couvent des Cordeliers.

Au XVIIIème siècle, Louis XV va y installer une Manufacture Royale de draps militaires, au bord de l’Indre.

Autre célébrité de la ville : le Général Bertrand. Natif de la ville, il sera fidèle à Napoléon jusqu’à Sainte Hélène, d’où il ramènera son masque mortuaire. Sa demeure est devenue le Musée Bertrand.

Au XIXème, les BALSAN  vont créer une Manufacture moderne de fabrication de tissus pour uniformes. C’est elle qui fournira l’uniforme Bleu Horizon des soldats de la guerre de 14. Après sa reprise par d’autre industriels (Groupe MARCK), elle fournit toujours des uniformes BALSAN, sur d’autres sites.

Au pas de course, on devine que ce site industriel est .en pleine réhabilitation, sous l’impulsion de Châteauroux-Métropole.

La visite se poursuit dans l’Aéroport de déols, où le souvenir reste vivant de l’installation par les Américains, après la guerre de 40, d’une base aérienne de l’OTAN, sur le site de Marcel BLOCH, devenu Marcel DASSAULT. Cet aéroport de 400 ha dont 25 ha de parking, est devenu l’un des premiers sites européens de fret et de formation de pilotes sur tous types d’avions.

La visite s’achève devant la maison où a vécu Gérard de PARDIEU, cher à Laurent DEUTSCH.

Merci à lui, et à Châteauroux Métropole, d’avoir organisé cette visite à couper le souffle !

13 mars 21 Parcours de mémoire

Posté par

13 mars 2021

L’exposition “Parcours de mémoire“, face à la Cité du Numérique, est ouverte au public.

Elle retrace l’histoire du site depuis le 12ème siècle jusqu’à ce jour, au travers d’une série de 23 panneaux.

Nous devons cette exposition à de nombreux contributeurs, historiens, archivistes, et auteurs d’ouvrages, cités sur chacun des panneaux, et à la contribution financière des partenaires de l’AMSI-BALSAN, mentionnés sur le panneau d’ouverture.

Pour prévoir l’organisation d’une visite commentée, de cette exposition, adresser votre demande à :

  • Marie-Pierre PINTO, Directrice et Maire du “Village by CA“, ou à Coline Aupart, Animatrice au Village by CA, 07 85 90 60 88,‬ ou à
  • Marie-Osmonde BALSAN, Vice-Présidente de l’association AMSI-BALSAN, ‭06 60 94 25 23‬, ou à
  • Alexis ROUSSEAU-JOUHENNET, Directeur de la communication de Châteauroux-Métropole, 02 54 08 34 26

Présentation Parcours de mémoire-13mars21-Light

 

 

 

 

Histoires de Déols en Berry

Posté par

 

Commune berrichonne surtout connue pour son aéroport et son abbaye bénédictine, Déols méritait que l’on retrace son histoire. C’est chose faite avec cette rétrospective illustrée écrite par

Didier DUBANT,  le spécialiste de l’histoire Déoloise, parue en novembre 2020 aux Editions SUTTON.

Juillet 2020 Avancement du Centre Aquatique BALSAN’eo

Posté par

Centre aquatique Balsan’éo

Le centre aquatique de l’Agglomération a désormais un nom et une image ! Longtemps désiré, le nouvel équipement sortira de terre bientôt (fin 2020 ou début 2021 )au cœur du quartier Balsan, entre centre-ville et écrin de verdure (Source : site de Châteauroux Métropole).

Le nom du futur centre aquatique a été dévoilé : nous irons nous baigner à “Balsan’éo” (Balsan + Balnéo) d’ici fin 2020.

Installation exceptionnelle d’une poutre maitresse de 46 m, jeudi 6 janvier 2020

Nov.2019 Actualité du chantier des “100 000 Chemises“ : naissance d’un nouveau quartier

Posté par

Article de la NR du 21 octobre 2019 – Châteauroux

Sur le site des 100 000 chemises,  seront construits le Bâtiment de la Mutualité et la Maison de Santé, où s’installeront de nombreux professionnels.